En Bugey, entrepreneuriat social et emploi

Au mois de novembre 2015, le Conseil Local de Développement et le Syndicat mixte du Pays du Bugey ont coordonné la troisième édition du mois de l’Economie Sociale et Solidaire en partenariat avec les acteurs locaux de la Semaine de la Solidarité Internationale.

Associations, mutuelles, coopératives…représentent l’essentiel de ce qu’on appelle l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) soit 200 000 entreprises en France employant deux millions de salariés (10% de l’emploi).

Pour le Pays du Bugey, cette proportion atteint 15 % des salariés soit près de 2 000 emplois, essentiellement le fait des associations, selon une étude réalisée par la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS) à partir des chiffres de l’année 2011.

Il ne s’agit pas d’un secteur d’activité à part mais d’un mode d’entreprendre où le profit n’est plus une fin en soi mais un moyen au service d’un projet sociétal, au service de l’Homme.

Les entreprises sociales et solidaires conjuguent ainsi leur projet économique avec une finalité sociale et une gouvernance participative.

L’entrepreneur social est un entrepreneur à part entière : il produit des biens et des services et crée des emplois et de la richesse. Son modèle économique est viable, l’impératif d’équilibrer ses comptes s’impose comme à toute entreprise mais la lucrativité n’est pas le but premier.

En résumé, l’Economie Sociale et Solidaire n’est ni mieux ni moins bien que l’économie « classique », elle est « autrement ».

 

Le Pays du Bugey et le collectif de la Semaine de la Solidarité Internationale ont donc décidé de mutualiser leur communication sous l’appellation du « mois solidaire » afin d’avoir un impact plus important dans le Bugey et rassembler un maximum de participants aux évènements.

Au total, le mois solidaire, c’est 10 évènements répartis sur 4 communes (Belley, Hauteville-Lompnes, Artemare et Champagne-en-Valromey).

 

 

ess en bugey 2

Le Pays du Bugey a voulu innover cette année en proposant une thématique unique pour faire connaître les métiers phares du Pays du Bugey, et les métiers « en tension », où il existe des difficultés de recrutement.

Dès le mois de mai, le Pays du Bugey s’est en effet penché sur un forum orientation métiers dont l’intitulé est « Forum Orientation Métiers du Sanitaire – Médico Social – Services à a personne ».

Le but était d’informer le grand public de la diversité des métiers existants dans le secteur de la santé (métiers qui représentent 30% des emplois sur le plateau d’Hauteville). L’objectif était également de montrer aux scolaires la transversalité de ces métiers, dont les tâches ne sont pas les mêmes en fonction de la structure où le personnel travaille (exemple du métier d’infirmière).

Grâce à l’aide du CIO et de la bonne volonté des structures (Etablissements hospitaliers, ESAT, entreprises d’Insertion, Organismes de Formation…) le Forum, 1er de ce type sur le plateau d’Hauteville, a pu rassembler 30 structures et plus de 400 visiteurs l’après-midi du 12 Novembre !

L’après-midi s’est déroulé en deux-temps pour gérer les flux : la diffusion de 5 vidéo-métiers au dojo du centre H3S, ainsi que la visite des stands sur le Forum.

 

Le lundi 16 Novembre, avait également lieu une conférence sur le thème des circuits courts alimentaires et financiers, thème omniprésent lorsque l’on évoque l’Economie Sociale et Solidaire. Bénédicte Serrate, professeure à l’université de Savoie, a réalisé une intervention de plus d’une heure à la maison de Pays de Champagne sur le sujet « les circuits courts, pour quoi faire ? », précédé d’une introduction de M. Alain Bertolino, Président de la communauté de communes du Valromey et de M. Pierre Perrimbert, Président du Conseil de Développement du Pays du Bugey.

 

 

L’Evènement qui vient clôturer le mois de l’Economie Sociale et Solidaire est une « Fête des enfants dans le Bugey » à Artemare le samedi 28 Novembre. On dénombre pas moins de 11 associations participant à cet évènement.

Plus de 800 flyers ont été distribués dans les écoles, et 500 sur le marché de Belley pour promouvoir cet évènement qui a accueilli environ 200 personnes.