Une journée au coeur de la Recyclerie Nouvelle R à Romans

Dans le cadre de la semaine de La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets et des Rencontres Solidaires, les acteurs de la recyclerie Nouvelle R à Romans sur Isère, ont organisé une journée sur le thème coopération et territoire.
Un événement marathon qui a favorisé en première partie, la rencontre de structures locales dont la gestion des déchets est leur cœur de métier et qui s’est poursuivie par une session de partages d’expériences en après-midi. Retour.

Vous avez dit Recyclerie ? Ressourcerie ?
En ce 28 novembre, le programme de la journée Rencontres Coopération et Territoire organisée à Romans sur Isère, s’annonçait dense : 4 visites guidées, 2 ateliers et 3 points de vue croisés d’élus. Initiée par le groupement solidaire Nouvelle R, cette  grande manifestation avait pour objectif d’aller à la rencontre des acteurs de la gestion des déchets du bassin de vie romanais et de mettre en lumière ce/ceux qui se cache/nt derrière la recyclerie Nouvelle R soit :
– La Ressourcerie Verte / Matériauthèque : association proposant la collecte et la revente à prix libre de matériaux de bricolage, construction et décoration ainsi que des ateliers pratiques et formations
– Emmaus et son espace réemploi permettant la revente de matériel collecté, remis en état par les Compagnons Emmaus (vaisselles, mobilier, électroménager…)
– La Plateforme d’Insertion par l’Humanitaire et la Coopération : association spécialiste du tri, nettoyage, remise en état et vente de produits textile à travers son lieu  « Chic ! La Boutique ! »
– La Déchetterie de Romans / Communauté d’Agglo Valence Romans Sud Rhône-Alpes permettant la récupération de matériaux et matériels destinés initialement à l’enfouissement, et collectés par des trois structures citées ci-dessus pour leur donner une seconde vie et les revendre.
– La Régie de Quartier Monnaie Service proposant l’enlèvement d’encombrants en bon état auprès des particuliers et le dépôt chez l’un des quatre acteurs cités précédemment pour du réemploi.

La Recyclerie Nouvelle R (recyclerie étant le terme français du mot québécois ressourcerie), c’est donc 4 structures associatives et 1 collectivité, rassemblées depuis plus d’un an en groupement solidaire. Si l’union fait la force, l’objectif de ce multipartenariat (initié par un collectif d’habitants) est aussi de réduire les déchets enfouis et de créer des emplois sur le territoire romanais.

Telle un chef d’orchestre, Carine Charles, coordinatrice de la Recyclerie Nouvelle R a ainsi dirigé durant la matinée, un groupe d’une trentaine d’intéressés par la gestion des déchets, à travers les différents lieux que composent le groupement solidaire : la déchetterie, puis la Matériauthèque, Emmaus et pour terminer la matinée sur une note de shopping, « Chic ! La Boutique ». Des visites guidées permettant d’en apprendre davantage sur ces structures et leurs spécificités au sein de la Recyclerie.

Du partage d’expériences aux points de vue des élus
Après une pause déjeuner au restaurant Bio « Un Pas de Côté » (statut Scop), l’après-midi a laissé place à la tenue de deux ateliers thématiques favorisant l’échange entre participants et élus.

L’atelier Coopération Economie Sociale et Solidaire et TPE/PME, a réuni une trentaine de participants et a permis d’entendre les expériences des acteurs invités autour de la table :
– Cyril Kretzschmar, élu à l’ESS, Région Rhône-Alpes, s’est notamment exprimé sur les orientations stratégiques de la Région concernant les relations ESS et entreprises privées
– Christophe Chevalier, PDG Groupe Archer est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à aller vers les entreprises privées pour développer son activité
– Nathalie Lefaivre, présidente d’Initiactive a quant à elle, illustré les dispositifs d’accompagnement facilitant les partenariats entre l’ESS et les entreprises conventionnelles.

Le deuxième atelier, Coopération Economie Sociale et Solidaire et collectivités : le statut SCIC,  a regroupé une vingtaine de personnes autour de  :
– Solenne Boutin, chargée de mission Urscop, qui a présenté les spécificités du statut SCIC
– Laurent Chupin a expliqué le fonctionnement de sa structure SCIC Nectardechois
– Frédéric Tressol de la Ferme de Cocagne à Peyrins, à quant à lui partagé sa réflexion d’un passage associatif en SCIC

La journée s’est achevée par le point de vue des élus avec la présence de :
– Jean-Marie Wozniak, membre de la commission des déchets et assainissement de l’agglomération Valence Romans Sud Rhône-Alpes
– Marie-Hélène Thoraval, Maire de Romans, vice-présidente aux finances de l’agglomération Valence Romans Sud Rhône-Alpes

Cyril Kretzschmar, Conseiller délégué à la nouvelle économie, aux nouveaux emplois, à l’artisanat et à l’économie sociale et solidaire à la Région Rhône-Alpes.