Les Cigales à l’honneur !

Cigales
Le renouveau des Cigales

Dans le cadre des rencontres solidaires 2014, plusieurs clubs de Cigales sont mis à l’honneur. Un nouveau dynamisme pour un mouvement qui existe depuis plus de trente ans !

Au regard de la crise de la dette, de la réduction des moyens budgétaires du secteur public, de la frilosité du secteur bancaire (y compris de celui de l’Économie Sociale et Solidaire), l’épargne locale des citoyens intéresse de plus en plus d’acteurs publics et privés. Alors que l’épargne française est aussi importante que le montant de la dette publique, la circulation de l’argent pour irriguer l’économie locale et le nécessaire accompagnement humain des porteurs de projets deviennent un enjeu citoyen de premier ordre.
Voilà qui explique le regain d’intérêt pour les Cigales !

Les Cigales, c’est quoi ?

Une Cigales est un Club d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Épargne Solidaire. Un nom bien plus évocateur et moins trompeur que son acronyme, en fait !

Le principe ? Un collectif de 5 à 20 personnes, appelées « cigaliers », se rassemble et met une partie de son épargne en commun. Cette épargne mutualisée, gérée par les cigaliers, est investie dans des entreprises ou associations en cours de création, de reprise ou de développement, situées sur leur territoire, et dont le projet représente un intérêt social, environnemental, ou culturel pour le territoire.  Lorsque l’on entre dans une Cigales, on s’engage à épargner mensuellement sur la durée de vie du club, soit 5 ans. Ni don, ni prêt, c’est un investissement financier.

CigaleOrange

L’épargne solidaire au service du développement local

Mais au-delà de l’aspect financier, les cigaliers entrent dans un club parce qu’ils ont envie de faire vivre leur territoire d’une autre façon, et de se positionner au cœur de l’économie locale. Cela permet effet de :

• maîtriser l’utilisation de son épargne, gérer l’épargne de manière transparente, collective et démocratique, où chacun est à la fois responsable et solidaire,
• donner un sens économique et une pratique à la notion de proximité : rapprocher l’épargne de l’investissement pour un développement local durable,
• développer une pratique différente de l’utilisation du capital : en faire un outil d’accompagnement et d’appui aux entreprises ou associations
• donner la priorité à des entrepreneurs dont les buts, au delà du nécessaire aspect financier, sont sociaux culturels, écologiques, c’est-à-dire respectueux de la place de l’Homme dans son environnement.

Les Cigales suivent des règles de fonctionnements établies selon une charte nationale. Elles ont une durée de vie de cinq ans, reconductible une fois. Ces années sont dédiées à l’épargne et au choix des entreprises. Les cinq suivantes sont consacrées à l’accompagnement (administratif, stratégique, humain…) des porteurs de projets. Au terme de cette date, les cigaliers réalisent des plus-values si les entreprises aidées ont fait des bénéfices, et des moins-values si les entreprises aidées perdent de l’argent.

Qu’est-ce qu’une Cigales ? from Cigales Auvergne on Vimeo.

 Quelques chiffres

En 2013, la Fédération des Cigales comptait 233 clubs actifs et rassemblait 3104 cigaliers. Le nombre de clubs actifs a ainsi doublé par rapport à 2008.
En 2013,
– Le nombre de cigalier(e)s moyen par club était de 13
– Le montant moyen de l’épargne mensuelle de 25€
– Le montant moyen investi par projet (un même projet peut être financé par plusieurs clubs) de 4 500€. Ce sont 95 projets qui ont été financés pour un investissement total de 430 000€.
– Statuts des entreprises cigalées : 68% SARL, 18% SCIC/SCOP, 14% associations

Pour aller plus loin

Consulter le site de la Fédération Nationale des Cigales
Interview de 2 cigaliers: « quand les cigales chantent l’épargne solidaire »
Télécharger le Guide du cigalier 2014